24/05/2022
Data Legal Drive

Vincent Taverne, Product Owner chez Data Legal Drive


Legaltech récompensée chaque année par des trophées juridiques et IT, Data Legal Drive est le n°1 français des logiciels RGPD et Sapin II avec plus de 30 000 utilisateurs dans tous les secteurs d'activité, de toutes les tailles d'entreprises et présents dans plus de 25 pays. Depuis 2018, cette plateforme SaaS permet de digitaliser et de piloter en toute simplicité l'ensemble des aspects de leur conformité. En forte croissance, les effectifs ont récemment doublé et, à cette occasion, Vincent Taverne a rejoint l'entreprise en tant que Product Owner. Pourquoi a-t-il rejoint l'aventure DLD ? Quelles sont ses missions ? Il vous raconte son parcours.


Peux-tu nous présenter le parcours qui t'a amené à devenir Product Owner ? 

Après des études supérieures en communication digitale avec une dimension créative, j'ai débuté ma carrière en gestion de projet, plus particulièrement dans la publication digitale pour le e-commerce au sein d'une agence de communication digitale. 

Après un an de voyages à travers le globe, je suis revenu en France pour travailler dans le secteur de l'industrie au sein d'une entreprise qui propose un logiciel dédié au suivi d'interventions. J'étais Product Owner avec un périmètre large puisque mes missions allaient de la phase d'avant-vente à la formation en passant par l'élaboration de la roadmap produit, etc. 

Lorsque j'ai rejoint la startup Pocket Result en tant que Chef de projet digital, l'objectif de mon poste était tout autre puisque j'avais pour mission de faciliter l'analyse des data pour managers grâce à la mise en place de solutions sur-mesure et au lancement d'un produit en self-service. Ici, on peut dire que j'ai dû faire preuve de beaucoup de créativité, d'un suivi rigoureux et d'un bon relationnel avec les clients. 


Peux-tu nous présenter le métier que tu occupes chez Data Legal Drive ?

Depuis 2021, je suis Product Owner chez Data Legal Drive. Je m'occupe de l'évolution fonctionnelle de l'application Data Legal Drive au sein d'une squad qui regroupe un QA, un lead dev et des développeurs. 

C'est un poste dans lequel je suis chargé de l'identification, de la priorisation, de la mise en place de la roadmap produit... entre autres ! En plus, il y a un gros volet qui demande d'assurer la coordination du projet auprès de toutes les parties-prenantes concernées. Il faut co-construire avec tous les services de l'entreprise comme avec les utilisateurs finaux afin que les évolutions produit correspondent parfaitement aux attentes des clients.


Le petit truc en plus qui fait ta différence ?

Je suis autodidacte, j'aime m'autoformer. C'est cela qui me permet d'avoir une très bonne connaissance de la technique et donc une excellente compréhension des rouages pour ensuite plus facilement débloquer des situations.


3 outils à connaître et utilisés chez Data Legal Drive 

Ce sont trois outils collaboratifs : Jira pour gestion de projets, Slite pour la spécification, Figma pour l'UX design.


Quelles sont les qualités requises pour devenir Product Owner ? 

Il faut être curieux, toujours vouloir apprendre, être en veille, être à l'écoute, creuser les sujets, challenger les connaissances, discuter avec tout l'écosystème. 

L'empathie est une qualité importante sur un poste tel que celui-ci puisqu'il faut savoir se mettre à la place de l'utilisateur, comprendre son besoin exact. 

Complémentaire à la précédente qualité, avoir un bon relationnel est un atout indispensable pour adapter son discours selon les profils, adapter son écoute également et être diplomate.

Enfin, c'est un métier qui nécessite d'avoir un esprit de synthèse afin d'extraire les éléments clefs qui seront ensuite transformés en specs. 


Un conseil pour les personnes qui souhaiteraient devenir Product Owner ?

Au-delà de tous les points évoqués juste avant et des compétences techniques, je dirais qu'il faut une bonne culture web, avoir un regard critique mais il faut aussi s'entourer des meilleurs, s'appuyer sur leurs connaissances et savoir leur faire confiance.


Pourquoi as-tu choisi Data Legal Drive ? 

C'est une entreprise qui transpire le dynamisme dans ses publications sur les réseaux sociaux. Et ce n'est pas seulement en façade puisque c'est une Legaltech avec beaucoup d'ambition ! La stratégie de l'entreprise orientée multiproduits promet de belles perspectives aux PO. 

En plus du métier, la conformité RGPD est un sujet qui m'intéresse. C'est une contrainte réglementaire forte et il faut que tous les process soient précis.


Lorsque tu as été recruté, comment s'est déroulée ton arrivée dans l'équipe de Data Legal Drive ?

Le process de recrutement mis en place par Data Legal Drive est cadré, rapide, efficace, bienveillant et pointu.

Une fois embauché, vous rejoignez un programme d'onboarding. 

C'est la première fois que je vivais un onbarding aussi riche et complet. En une semaine seulement, j'ai été en immersion au sein de tous les services de l'entreprise ! J'ai découvert la vision globale de l'entreprise ainsi que les ambitions de chaque équipe. 

Récemment, le programme Buddy a été lancé pour accompagner les nouveaux collaborateurs. Ce système de parrainage prouve, une fois de plus, la volonté de l'entreprise pour que les collaborateurs se sentent bien intégrés et heureux au quotidien chez Data Legal Drive.

QUI SOMMES-NOUS



Créée en 2018 par un avocat entrepreneur dans l’âme, Data Legal Drive est devenue n°1 français des logiciels de protection des données car elle répond aux besoins de toutes les entreprises et collectivités : traitements, registres, audits de conformité, gestion de l'accountability, PIA, Privacy by Design et bien d'autres étapes indispensables pour une conformité RGPD pérenne.

Elle est la seule plateforme SaaS à bénéficier de l’expertise et du contenu juridique de Dalloz et des Editions Législatives.

Intuitif, ergonomique et collaboratif, le logiciel propose des atouts qui ont déjà convaincu plus de 3 000 entreprises utilisatrices.

Hébergée en France, la solution propose ainsi toutes les garanties techniques de sécurité et de maintenabilité.

Entre deux levées de fonds réalisées auprès du groupe Lefebvre Sarrut en 2018 et 2021 à hauteur de 5 millions d’euros, Data Legal Drive a racheté son concurrent Captain DPO en mars 2020. 


Articles similaires


NEWSLETTER


Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien présent dans nos emails.