14/11/2022

Licenciement : Comment pouvez-vous aider votre entourage ou conjoint(e) à surmonter cette épreuve ?


Malheureusement on a tous été confronté à ce type de situation dans laquelle un proche voire votre conjoint(e) perd son job du jour au lendemain. Face à cette situation, que faire pour accompagner et soutenir la personne de la meilleure manière sans pour autant augmenter son stress et peur au regard de la situation ? Comment éviter de lui rajouter de la pression en l'inquiétant ? Comment éviter le sentiment de jugement ? Aujourd'hui nous tentons de vous donner quelques conseils à mettre en place pour essayer de passer cette situation délicate et difficile.  


Comprendre et respecter le deuil professionnel  

Comme pour toute relation amoureuse ou professionnelle, l'individu passe par des étapes très précises en cas de rupture, fin ou échec de la relation. Vous avez l'étape du déni durant laquelle la personne ne veut pas reconnaitre les choses et n'accepte pas la réalité de la situation. S'ensuit l'étape de la colère et notamment commence la phase dans laquelle votre proche critique au maximum ses collègues, employeur, entreprise. Après la colère, place à l'étape de la réflexion qui permet enfin à la personne d'essayer de se projeter sur de nouveaux projets ou ambitions, potentiellement même une reconversion. Cela conduira forcément à l'étape de la tristesse. En effet, toujours compliqué de se dire que l'aventure et l'histoire professionnelle vécue avec cette entreprise est bel et bien terminée et qu'il faut aller de l'avant. Finalement, arrive l'étape de l'acceptation où la personne passe de la tristesse et du plan à l'action. La personne est enfin prête à avancer et sait mieux ce qu'elle souhaite faire de sa vie et surtout de quelle manière.  


Soyez à l'écoute et non dans le jugement  

Et oui, il est plus facile à dire qu'à faire mais la personne va avoir des moments de trouble, doute et surtout de colère. Ne soyez pas trop dur et rester surtout à l'écoute car votre proche sera quant à lui dans l'émotion et potentiellement la surréaction, ce qui peut se comprendre au vu de la situation qu'il est en train de vivre. Vous n'avez pas forcément besoin de parler et surtout pas besoin de lui dire quoi faire, du moins durant les premières étapes. Soyez juste à l'écoute, prêt à écouter tout simplement.  


Ne soyez pas dans le jugement  

En effet, trop souvent les personnes pensent que ce n'est qu'une étape. Que c'est facile ! Que si on ne veut pas de vous ici, il suffit d'aller ailleurs. Et bien non, il faut faire le deuil et être en capacité de tourner la page. Chose qui n'est pas aussi facile que l'on peut le penser et surtout qui peut être plus ou moins rapide selon les personnalités. En tout cas, ne commettez pas l'erreur de minimiser la situation cela n'aurait pour conséquence que de ralentir le processus de réparation et d'acceptation de la situation par la personne. Par conséquent, gardez pour vous les belles paroles qui voudrait réconforter la personne en mode « ne t'inquiète pas tu vas trouver mieux », « si ce n'est pas eux ce sera un autre », « tu vas rapidement trouver ou rebondir ailleurs ». Que cela soit vrai ou pas, soyez conscient que la personne n'est pas prête à écouter ces phrases, elle a juste besoin d'écoute et de vider son sac.  


Respectez le temps de réparation avant de l'inciter à reprendre une activité  

Dans un premier temps, rien ne sert à pousser la personne à retrouver un autre job, elle a besoin de faire son deuil avant même de pouvoir rebondir ailleurs. Dans le cas contraire, elle risque de ne pas être disponible mentalement pour sa nouvelle activité et risque de subir un second échec qui sera encore plus dur à accepter. Alors, évitez de l'interroger tous les jours sur sa recherche d'emploi, cela ne sert strictement à rien, voire peut avoir des conséquences négatives sur le long terme. Laissez-la faire son deuil, une fois qu'elle commencera à réfléchir à d'autres projets, par contre là, soyez présent pour la pousser à aller de l'avant. Accompagnez la dans sa démarche de recherche potentiellement pour l'aider à redevenir active, voire refaites avec elle son CV, son LinkedIn afin de valoriser au mieux son parcours.  


En résumé, soyez présent(e) et surtout accompagnez bien la personne dans l'ensemble des étapes en évitant tout jugement et surtout en lui laissant le temps d'accepter la situation avant de chercher à trop vite rebondir.  


NEWSLETTER


Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien présent dans nos emails.